fbpx

Quelques incontournables en Maremma– L’élément « terre »

Quelques incontournables en Maremma– L’élément « terre »

De manière toute générale, notre post introductif de ce petit dossier « spécial Maremma » vous aura permis de vous convaincre des attraits du littoral toscan, dans une idée d’originalité et de diversité

Mais quelles sont, plus précisément, les excursions prioritaires à organiser à l’occasion d’un séjour sur place ? 

Nous commençons ici ce bref aperçu des quelques activités hautement recommandées par deux haltes marquées – chacune à sa manière – par le travail de la « terre » : la visite du récent Parco del’Uccellina, d’une part, et la production de vin, au travers de deux domaines prestigieux, de l’autre. 

Une nature préservée, dans le Parco dell’Uccellina

Longtemps insalubre du fait de la présence de marécages infestés de moustiques, la portion de côte située entre la Marina di Grosseto et le bourg charmant de Talamone a, dans les années 70, été transformée – à force de drainages – en un magnifique espace protégé : le Parc naturel régional de la Maremma. Aussi appelé Parco dell’Uccellina, du nom des collines qui dominent son territoire, ce sanctuaire de nature couvre près de 10’000 hectares, entre doux reliefs escarpés, à l’est, et côtes de la mer Tyrrhénienne, à l’ouest. 

Au départ de la bourgade d’Alberese, dont l’office du tourisme propose de nombreuses formules de randonnées, il vaut la peine de s’enfoncer dans les forêts de pins jusqu’à gagner la mer et ses plages de sable, rythmées de loin en loin par l’éclat de magnifiques souches torsadées, figées dans leur blancheur par les vents soufflés du large. Ces parcours seront l’occasion de débusquer de nombreux animaux, tels que cerfs et chevreuils, renards ou hérissons.

Visite de caves prestigieuses : Le Mortelle et Rocca di Frassinello

La Maremma, c’est également un nom prestigieux dans le registre de l’œnologie, même si cette tradition viticole ne remonte guère au-delà des années 80. Depuis cette époque, cependant, nombre de vignobles ont été plantés, dont la reconnaissance internationale est aujourd’hui parfaitement installée, autour d’une DOCG (le Morellino di Scansano) et de plusieurs DOC. La région s’est par ailleurs fait connaître en ceci que plusieurs de ses caves sont de véritables chefs-d’œuvre architecturaux, évoquant parfois, au premier coup d’œil, toutes sortes d’affectations possibles autres que … la production de vins ! 

Au chapitre de ces exploitations étonnantes et prestigieuses, il faut citer d’abord le domaine Le Mortelle, dans la campagne jouxtant la petite ville de Castiglione della Pescaia. Lorsque, au terme d’un discret chemin à travers champs, vous arrivez à l’approche du pavillon d’accueil de l’exploitation, ne vous laissez pas tromper par ses allures bucoliques de villa romaine intemporelle ! L’essentiel se situe à 50 mètres de là, sous ce que vous pensiez d’abord être un innocent tumulus : la famille ANTINORI, qui règne ici en maître, a fait creuser à la verticale une cave impressionnante et gigantesque, sur pas moins de quatre niveaux, jusque dans les entrailles de la roche (encore apparente). Organisés en cercle autour d’un monumental escalier central en colimaçon, ces étages de fûts précieux sont surplombés d’une vaste salle de dégustation hypermoderne, s’ouvrant – au-delà d’un vitrage panoramique – sur un paysage intact à perte de vue, entre vignes et châtaigniers.

Accès un rien plus complexe – mais récompense non moins grande ! – pour qui souhaite découvrir cette autre exploitation marquante de la Maremma qu’est le domaine de Rocca di Frassinello, à quelques kilomètres – devrait-on dire « stades » ? – de l’ancienne Via Aurelia (l’actuelle E80). Ici, l’architecte est carrément connu de tous : il s’agit en effet du prestigieux Renzo PIANO, qui édifia cette cave en 2007, soit 30 ans tout juste après avoir établi les plans du fameux Centre Pompidou, à Paris ! Ayant lui-même baigné dans le monde viticole au cours de son enfance, PIANO a pensé ici une organisation fonctionnelle de l’espace : les grappes ayant été déposées par les camions sur l’immense terrasse qui entoure le corps de bâtiments (dominé par sa tour carrée), elles sont ensuite précipitées par des trappes vers les cuves situées en dessous. Pour leur part, les barriques (françaises !) affectées au vieillissement du vin ont été réunies dans une étonnante salle carrée en gradins, sorte de pyramide inversée où se donnent parfois des concerts !

La Toscane, côté mer et sans touristes ? En route pour la Maremma !   Adorables routes vallonnées, paysages évanescents ponctués de …

Quelques incontournables en Maremma – L’élément « eau » Dans notre liste des activités prioritaires à réaliser en Maremma, nous aurons donc …

Open chat