fbpx

Sienne et ses environs

De toute la Toscane, la province de Sienne est probablement la plus riche de choses à voir, avec la région du Chianti, le Val d`Orcia et tant de villes et villages qui jalonnent cette région d’un charme sans égal. Sans doute peut-on dire de ce coin de pays qu’il constitue “un concentré de Toscane”…

A dire vrai, la ville de Sienne suffit à justifier un séjour bien complet. Distribuée sur trois collines, elle se structure en quartiers très fiers de leurs spécificités (les contrades), qui s’affrontent deux fois par an dans la célèbre course de chevaux du Palio. Cette forte identité se retrouve du reste à l’échelle de la ville dans son ensemble, soucieuse depuis toujours de tenir la dragée haute à son éternelle rivale Florence. Cette émulation a fondé en bonne part l’originalité de ses penseurs et la virtuosité de ses artistes.

Après quelques journées passées à fureter dans le dédale toujours surprenant des rues de Sienne, il peut être tentant d’aller chercher un peu de verdure dans sa campagne environnante. L’expédition ravira systématiquement tous ceux qui l’entreprendront : si le Chianti, au nord, n’est plus à présenter, on connaît souvent moins le sud-est, qui offre de magnifiques virées, sur lesquelles ont s’arrêtera ci-dessous.

Avec Florence, Sienne (Siena) est l’un des fleurons artistiques de l’Italie.

Le cœur de la ville est l’une des plus belles places médiévales d’Europe, la piazza del Campo, en forme de coquille ; sur son côté sud se dresse le Palazzo Pubblico, gracieux palais gothique, dont la torre del Mangia (les plus courageux peuvent y monter !), culminant à près de 100 m, domine la ville et ses alentours. Ses nombreux édifices et rues du Moyen-Âge rappellent l’âge d’or de Sienne, de 1260 à 1348. Des rivalités ancestrales resurgissent encore en juillet et août à l’occasion du Palio, une course de chevaux à cru remontant au XIIIe siècle.

Le Duomo

Le Duomo combine de manière spectaculaire sculptures, peintures, et architecture gothico-romane. Voir absolument la « libreria Piccolomini » qui abrite de magnifiques peintures du Pinturrichio. Voir aussi le Baptistère en contrebas du Duomo.

Non loin de là, le musée de l’Œuvre (museo dell’Opera del Duomo) abrite plusieurs pièces maîtresses, dont la Maestà, polyptique de Duccio. Toujours au rayon des musées, le palazzo Piccolomini accueille le musée des Archives de l’État, tandis que la Pinacoteca nazionale présente une collection de l’école de peinture de Sienne.

La Basilique San Domenico

La Basilique San Domenico (essayer de se garer dans parking attenant) est la plus grande église de la ville. Elle est bâtie sur un plan en croix égyptienne avec une voûte imposante et un transept comportant de hautes chapelles, d’inspiration cistercienne. Elle renferme 2 belles fresques du Sodoma dans la Chapelle Sainte Catherine.

Sienne est aussi très riche de boutiques de vêtements, épiceries fines, salons de thé, etc, qui feront de vos « balades shopping » des moments de ravissement.

Comments are closed.
Open chat